Article a la une

MAUVAIS ŒIL conte la bonne oreille sur “Nuits de Velours”

By on 18 septembre 2019

C’est précisément du velours qui s’opère à l’oreille à l’écoute des 5 pépites « Ethno-Pop alternative », contant, avec un sens inouï de la mélodie orientale, le 1e EP du duo parisien, qui sort ce vendredi 20 septembre 2019, sur le label Entreprise.

D’origine algérienne, la jeune chanteuse Sarah Benabdallah, découverte auprès de La Femme en 2016 sur « Al Warda » (extrait de « Mystère »), notamment avec quelques passages sur scène en tant qu’énigmatique choriste, se révèle viscéralement en mars 2019, sur la chanson « Constantine ». En effet, ses paroles poétiques sonnent comme une confession absolue pour accompagner la musique parfaitement éclatante de son complice, le multi-instrumentaliste Alexis Lebon. L’alchimie de l’ode musical fonctionnant à merveille entre le chant mélancolique et l’orchestration mélodieuse des synthés baroques, mariés au saz et à la musicalité Cold Wave du refrain, fascine de façon irrésistible. 

« Constantine » l’une des chansons les plus poignante et addictive, produite cette année en France.

La vidéo décomplexée flirte avec le surnaturel et le psyché

Une atmosphère sonore de tempête du désert retentissante sur quelques secondes, avec un effet s’apparentant aux fameuses nappes de brouillard du « Thriller » de Michael Jackson, introduit le chant langoureux de Sarah sur « Mes Nuits de Velours », ouvrant l’EP de son aura sensuel. Pour ce second titre chanté en français, Sarah donne à ses paroles amoureuses une texture mélodique arabisante sur le tapis volant audio d’Alexis, riche d’ arrangements synthétiques envoûtants, proches de ceux de La Femme. Comprise la délicieuse ligne de guitare surf, que ne renierait pas Quentin Tarantino.

 Car, la musique de Mauvais Œil est cinématographique à souhait.

En témoigne le mi-vintage mi-moderne Arabo French Touch « Afrita » (plage 2 en version originale & 5, en version edit), chanté en langue natale et virevoltant d’allégresse façon Natacha Atlas période « Yalla Chant » (1995). Le mixage complexe et rafraîchissant des influences, remplis d’images filmiques ou fantasmagoriques entre les 2 courants musicaux/continentaux,  est aussi bien tripant que dansant.

allégresse ancestrale et modernité urbaine pour "Afrita"

Avec « Asha », le chant en algérien se fait plus aérien, et retrouve des accords Cold Wave teintés du psychédélisme britannique de « Black Mass Holiday », que le groupe jouait à ses débuts, en 2018. Mais encore une fois, la production magique d’Alexis est galvanisée par les sonorités chaleureuses des mélodies et petits gimmicks électroniques jubilatoires, qui envoient les auditeurs au pays des mille et une nuits.

En fusionnant avec une clairvoyance savante ses racines musicales à sa culture d’adoption, le duo Mauvais Œil fait figure d’exception, magnanime, pour la nouvelle scène française indépendante. Bien vu ! Bien ouïe ! 

Mauvais Œil sera en concert à Lille, à l'Aéronef, le 8 novembre 2019

MauvaisOeil-net
TAGS
RELATED POSTS